Et oui ce site utilise quelques cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
×
Connexion


 

 

 

Le service de formation et d'accompagnement à distance pour les entrepreneur.e.s responsables

 

Prochaine session de formation à Talence le 22 septembre 2020

Data analyse, analyse socio-économique, stratégie de transformation des modèles économiques...

+ d'infos

 

le projet libre helo!Tiger

Hello!Tiger est une association qui cherche à rendre accessible aux personnes handicapées , les objets technologiques du quotidien (télécommande TV, Smartphone, sonnette, souris informatique etc...).

" Plutôt qu'un long discours, laissez-moi plutôt vous raconter une histoire, celle de personnes que vous ne verraient jamais dans la rue, car les trottoirs ne sont pas adaptés; de personnes qui rêvent de pouvoir piloter la télé toutes seules, mais qui n'ont pas les moyens de s'offrir une télécommande adaptée; de celles et ceux qui sont invisibles aux yeux de la société. "

Frédérique Cavalier

 

COMMENT EST NE HELLO!TIGER ?

Comment trouver un moyen pour qu'une personne handicapée qui ne peut pas se servir de ses doigts puisse utiliser une télécommande TV ? Et sinon, comment peut-elle "prendre le contrôle" de sa box pour changer les chaînes ? Allumer ? Baisser le son ?

Enfin, tout ce qu'une personne valide fait sans se poser de questions.

Le problème a été posé en 2013, pour répondre spécifiquement aux besoins de notre première utilisatrice (et accessoirement "chief expérimentateur"), Stéphane. Stéphane, tétraplégique depuis 22 ans, ne pouvant absolument pas se servir de ses doigts ni ses mains, voulait pouvoir regarder la télévision le soir, dans son lit, et changer de programme quand elle voulait.

Bien sûr, ce type d'aide technique existe sur le marché. Mais ce qu'on ne sait pas, à moins d'être directement concerné, c'est que ces aides techniques sont extrêmement chères. Certaines coûtent le prix d'une voiture. Sachant qu'une personne lourdement handicapée ne peut pas travailler, comment peut-elle s'acheter cette aide dont elle a besoin ?

En 2015, Stéphane a testé le prototype de la Tiger box, une commande vocale à distance qui permettait d'exécuter 26 ordres différents (on était très loin de l'IA et la Google home n'était pas encore sortie). Elle a enfin pu profiter des joies du zapping.
Mais on ne s'est pas arrêtées là, nous avons été plus loin.

Pour excuter plus d'ordres et augmenter l'arbre décisionnel (le schéma du programme), nous avons opté pour un commutateur, un simple switch ON/OFF, un bouton que déclencherait Stéphane (avec sa tête par exemple).

La Tiger box, dans sa forme standard, avait pris forme.

 

En 2017, nous avons lancé le projet Hello!Tiger, sans trop savoir où cela nous mènerait.

Aujourd'hui la Tiger box est dans le cloud. On peut la monter soi-même, sans rien connaître au code et on peut aussi l'imprimer à la maison avec une imprimante 3D.

 

COMMENT CA MARCHE EXACTEMENT ?

La Tiger box est constituée au coeur d'un microcontroller de type Arduino Mega, disposant d'une capacité de stockage du programme (mémoire flash) de 256 kB, de 54 broches d'Entrées/Sorties dont 14 PWM et de 16 entrées/sorties analogiques.

Le nombre de ces E/S est indispensable pour pouvoir y connecter tous les capteurs, leds infrarouges, switch, controleurs etc... nécessaires.

Le programme géré par le microcontroller, est une suite de suggestions énoncées les unes après les autres (allumer la lumière, allumer la TV, éteindre la radio, ouvrir la porte d'entrée etc...). L'utilisateur appuie sur le bouton lorsqu'il souhaite que la commande soit effectuée ou entrer dans une autre partie du programme (tout ce qui régit la TV par exemple).

Le programme est un arbre décisionnel. Il répond au signal du commutateur (switch) en effectuant l'ordre et se met en veille. Il se réveille et repart à zéro quand le switch envoi un nouveau signal.

arbre décisionnel simple

Exemple d'arbre décisionnel en médecine pour aider au diagnostique.

 

Pour faire simple:

Imaginons que vous ouvriez votre ordinateur et qu'un seul et unique programme se lance sur l'écran C'est lui qui va vous permettre de lancer d'autres programmes, d'aller sur internet, de checker vos mails etc... En réalité le programme se lance et fait défiler un seul choix à chaque fois (ouvrir les mails, ouvrir le navigateur, ouvrir wordpad...)

Si on veut ouvrir wordpad, on appuit sur la souris au moment où l'ordre défile sur l'écran, le défilement s'arrête, l'ordre est effectué (la fenêtre wordpad s'ouvre) et la fenêtre du programme est minimisée dans un coin de l'écran. Si on reclique avec la souris, la fenêtre se maximise et le défilement repart.

Bien sû,r plus il y a d'ordres à faire défiler plus c'est long, l'enjeu est donc de créer des ensembles, sur lequels on cliquera pour restreindre encore plus le choix et gagner en temps d'exécution.

 

 

 Midhow s'engage pour le bien commun  

J'y jette un coup d'oeil

 

Le Cron démarre